DRJSCS Corse

DRJSCS Corse

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Faire du sport de haut niveau >Les dispositifs de retraite des sportifs de haut de niveau

Les dispositifs de retraite des sportifs de haut de niveau

Article SPORTS 20/06/2014

Entré en vigueur au 1er janvier 2012, ce dispositif financé par l’État permet la prise en compte de périodes d’inscription sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau, pour l’ouverture de droits à pension dans le cadre du régime général d’assurance vieillesse, sous certaines conditions d’âge, de ressources et de nombre total de trimestres.

L’État compense les trimestres non cotisés par les sportifs de haut niveau pour compléter, à hauteur de 4 trimestres par an, tous régimes de retraite de base confondus, les droits à retraite des sportifs de haut niveau. La prise en charge par l’État ne peut excéder 16 trimestres par sportif de haut niveau durant sa carrière. Ce dispositif n’est pas rétroactif.