COHESION SOCIALE

Accompagnement des populations vulnérables

Politique de la ville

La Direction régionale de la cohésion sociale (DRCS) de Corse met en œuvre les programmes régionaux de l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) en lien avec les directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Intégration des populations immigrées

La Direction Régionale de la Cohésion sociale (DRCS) de Corse, avec les Directions Départementales de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) participent aux dispositifs d’accueil et l’intégration des étrangers.

La loi du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers en France a réformé le dispositif d’accueil et d’intégration des étrangers accédant pour la première fois au séjour en France et désireux de s’y installer durablement.

L’étranger primo-arrivant s’engage dans un parcours d’intégration républicaine d’une durée de 5 ans. Ce parcours débute avec la signature du contrat d’intégration républicaine (CIR) d’une durée de 6 mois au cours duquel il bénéficie, par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), de formations civique et linguistique et d’une orientation vers les services de proximité.

Par la suite la DRCS et les DDCSPP financent des actions d’accompagnement complémentaires (sociales, professionnelles, linguistique,…) au travers de l’action 12 « Actions d’accompagnement des étrangers en situation régulière » du programme 104 « Intégration et accès à la nationalité française.
Ces actions d’accompagnement à l’intégration sont conduites sur le terrain par des associations partenaires et des services de l’Etat.

Prévention et lutte contre la discrimination

L’égalité des chances passe par un traitement équitable de chacun, quelle que soit son origine, sociale ou ethnique. L’Acsé soutient les acteurs locaux impliqués dans la prévention des discriminations.

C’est une question délicate, notamment sur le marché du travail. Aujourd’hui, la plupart des employeurs (privés et publics) ont pris conscience de la nécessité de renforcer l’égal accès de chacun à l’emploi en fonction de ses seuls mérites et capacités. Mais attaquer le problème de front reste difficile. Aussi, l’Acsé propose aux employeurs son soutien pour mettre en place un programme adapté de prévention et d’action. Ce soutien se traduit par des formations « à la carte ». Plus de 2 000 personnes sont formées chaque année pour faciliter leur passage à l’action.

L’Agence propose également des diagnostics territoriaux débouchant sur des plans d’actions complets. Plus de 60 plans d’actions territoriaux sont aujourd’hui à l’œuvre.
Et il n’y a pas que l’emploi. Au-delà, l’Acsé s’efforce aussi d’aider à la réduction des inégalités d’accès au logement, à la santé, à la culture ou à l’éducation. Des actions spécifiques sont aussi destinées à prévenir et diminuer l’iniquité de traitement dont peuvent être victimes les femmes ou encore les personnes âgées dans l’accès à leurs droits personnels et sociaux.

Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a été adopté par le gouvernement le 21 janvier 2013. Le premier Ministre a confié à M.François CHEREQUE, Inspecteur Général des Affaires Sociales, d’organiser des assises régionales destinées à décliner ce plan au niveau territorial.

Aide Alimentaire